• 9999-249255

L´Information De Turistic

Merida

La première ville du Yucatan est la plus intéressante d´un point de vue historique et culturel. Enrichie par la culture du sisal (servant à fabriquer des cordes pour la marine à voile), elle a hérité d´un magnifique patrimoine et conservé néanmoins un caractère obstinément maya, teinté d´influences caraïbes. La cité yucatèque cultive ainsi un sens de la fête et du folklore, unique au Mexique. Cette tradition culturelle prend toute sa dimension, lors de l´exubérant carnaval, à la mi-février. On admirera l´architecture coloniale autour du Zocalo, on se perdra dans le marché.Dans ce labyrinthe de petites échoppes sur terre battue (ouvert tous les jours), on trouve en vrac huipiles (corsages brodés), des hamacs en corde de sisal, des fruits et légumes, des brassées de fleurs, des chapeaux de paille, des herbes médicinales et des tortillas.

Hotel Nacional Mérida

Puis on ira s´instruire au Musée régional d´Anthropologie, logé dans un palace rococo, le Palacio Canton (la majeure partie des collections provient des civilisations puuc-mayas et chenes qui régnèrent sur le Yucatan entre le Xe et XIIIe siècle). Aux environs, on visitera le magnifique Convento de San Antonio, dans le petit bourg colonial d´Izamal, et surtout le site maya Puuc d´Uxmal, à 70 km au sud de Merida : la pyramide du Devin et les monuments attenants représentent les plus beaux legs de la civilisation maya Mérida capitale de l´état du Yucatan, a été construite sur les fondements de la cité maya de T´ho. Mérida est une ville bruyante qui ne retrouve le calme que le dimanche (jour où le centre-ville est fermé à la circulation automobile), mais même avec ce tumulte, et malgré l´étroitesse des trottoirs et une chaleur parfois accablante, il est agréable de se promener dans les rues et sur les places publiques de cette ville charmante.

L une des rues les plus intéressantes est la Calle 60, entre la plaza grande et la Calle 55, où l´on peut découvrir quelques petits parcs, églises et théâtres. Le musée le plus intéressant de la ville est le Museo Nacional de Arte Popular, situé à quelques minutes de marche de la plaza grande. On y présente de belles oeuvres tissées, des poteries et des céramiques, ainsi que les instruments servant à leur production. Vous verrez également des masques, des objets en bois peints à la main, de la verrerie et des objets en cuivre.Parmi les autres musées à signaler, il y a le Museo de Arte Contemporáneo Ateneo de Yucatán situé dans le passage qui longe la cathédrale, en face de la plaza grande. On y présente peintures, lithographies, tissus et céramiques.A 90 km de Mérida, sur la côte du golfe du Mexique, la réserve d´oiseaux de Celestun est un but de promenade agréable. Des milliers de flamants roses occupent la lagune, de même que des pélicans et des aigrettes. Chichen Itza à 120 km de Mérida, est un site archéologique maya, très vaste qu´il faut voir absolument. Le site archéologique de Dzibilchaltun semble avoir été l´une des cités mayas les plus importantes du Mexique. C´est un important centre commercial et touristique. Le marché couvert est très coloré et bruyant. On y trouve tout l´artisanat local.Une rue animée proche du centre ville et du marché Mérida offre un saisissant contraste entre le brouhaha des rues et le calme des petites places et des jardins ou tout est fait pour se prélasser. C´est une ville gaie, vivante, mais harmonieuse et pleine de charme, ou il doit faire bon vivre. Les arcades qui entourent le marché couvert.Mérida est aussi la capitale mondiale du Hamac. C´est un héritage des Mayas. Il remplace le lit traditionnel dans toute la régionLes arts et la culture Les villes côtières mexicaines ne sont pas particulièrement riches en art et en culture.

Seule Merida, au Yucatan, offre une vie culturelle intense - grâce à un passé colonial particulièrement riche et maintenu en l état, notamment à travers l´architecture

Que faire à Merida?

Hotel Nacional Mérida

Dimanche: Merida en Domingo. marché ouvert, concerts remplir le centre de la ville avec une atmosphère de rêve, 9 heures-21 heures, marché de l'artisanat local.

Lundi: Visite de la Plaza Grande, les églises et la Chambre des Métiers. Prendre le bus touristique à 10 heures, 1, 4 ou 19 heures. Nuit: Vaquería régional en face de l'hôtel de ville 21:00.

Mardi: Chichen Itza et les Grottes de Balankanche. Nuit: musique des big bands des années 40, Parque de Santiago, Calle 59 de 72 à 20h30, ou de l'Université mexicaine Aquarelle, Teatro Peon Contreras, Calle 60 de 57.

Mercredi: Hacienda Teya, ou Izamal Convent Route: Acanceh, Tecoh, Telchaquillo, Tekit, Mama, Chumayel, arachides et Oxkutzcab. Nuit: Ballet Folklorico Université, Teatro Peon Contreras, 21:00.

Jeudi: Dzibilchaltún, Plages: Progreso, CHELEM. Chicxulub, Telchac et ruines de X-Tampu. Nuit: "La Serenata" dans le Parque Santa Lucia, Calle 60 de 55. 21:00

Vendredi: Shopping, visiter le marché principal, et Lucas de Galvez (meilleur). Passage Picheta (sur un côté de la place), des boutiques d'artisanat dans la rue 60. Nuit: Serenata dans la cour centrale de l'Université, rue 57 60. 21:00

Samedi: Loltun et la Route Puuc: Kabbah, Labna, Sayil, Xlapak et Uxmal. Hacienda Yaxcopoil. Nuit: Fiesta Mexicana Paseo Montejo & 19:00 47th Street. Celestun

Situé à 96 km de Merida vers l'ouest, ce beau port de pêche est vraiment pittoresque. Celestun est célèbre non seulement pour ses restaurants de fruits de mer comme La Palapa, en bord de mer, mais aussi par la rivière, pour ses flamants roses magnifiques, le point d'eau et des plages tranquilles.

Les croisières fluviales sont engagés dans la position est à l'entrée de Celestun. Chaque bateau prend 4 à 8 personnes, en fonction de la marée. cenotes

La beauté naturelle de l'état du Yucatan sont innombrables, et parmi les plus importants sont les cenotes et les grottes. La quantité de cenotes est innombrable, est la raison pour laquelle nous faisons une sélection des plus importants et les plus spectaculaires de la région.

cenotes

Hotel Nacional Mérida

Les cenotes (prononcez cénoté) sont l´une des manifestations géologiques les plus typiques de la péninsule du Yucatan. De formation très calcaire, la péninsule est parcourue par de nombreuses rivières souterraines. Les points d´entrée entre la surface et ces rivières souterraines forment ce que l´on appelle les cenotes. Cela peut aller d´un simple trou, à ciel ouvert ou non, jusqu´à un réseau de galeries très complexe. Le cenote Dos Ojos Le cenote Dos Ojos est l´un des plus admirable de toute la péninsule du Yucatan. Il compte aussi parmi les plus longs réseaux de souterrains. Le cenote Samula Situé près de Valladolid, le cenote Samula constitue une source directe d´approvisionnement en eau pour les habitants alentours. D´en bas, on peut en effet voir un seau descendre puis remonter l´eau. Celui-ci est en fait lancé depuis un puits à la surface. Le cenote sacré de Chichen Itza Le cenote sacré de Chichen Itza est situé tout à fait au nord du site archéologique. C´est un exemple de cenote entièrement à ciel ouvert. Avec ses 60 mètres de diamètre et ses 35 mètres de profondeur, il était utilisé à des fins de cérémonies religieuses à l´époque maya. De nombreux objets archéologiques ainsi que des squelettes humains (sacrifices) y ont été retrouvés.

sites archéologiques

Hotel Nacional Mérida

Chichén Itzá

Sur la côte caraïbe, aux environs de la Riviera Maya, zone de développement touristique entre Cancun et Playa del Carmen, plusieurs sites archéologiques valent le déplacement. Chichen Itzá est le site archéologique le plus visité du Yucatán. L´ancienne cité, fondée au IVe siècle, abandonnée au Xe siècle et repeuplée deux siècles plus tard, fut l´une des plus puissantes de la civilisation maya.La plupart des édifices, les plus impressionnants du site, se répartissent autour du Castillo, la très célèbre pyramide mexicaine. A l´est, le Templo de los Guerreros (temple des Guerriers) et sa statue de Chac-mool, personnage assis tenant sur son ventre une coupe (supposée recevoir des offrandes sacrificielles), règne sur les colonnes du Grupo de las Mil Columnas. Au-delà de l´esplanade centrale, derrière le Tzompantli (mur sculpté de crânes, évoquant les sacrifices humains, pratiqués à Chichen), se trouve le Juego de Pelota, le plus grand terrain de jeux de balle du Mexique.

Dzibilchaltún (tzee-BEEL-chal-toon)

Il est le "lieu où il y a des hiéroglyphes sur des pierres" une grande ville maya qui est à seulement 15 km de Mérida. Ici vous trouverez le Musée de la civilisation maya populaire, l'un des meilleurs dans le Yucatan.

La péninsule du Yucatan est plein de lacs, des rivières, des gouffres et des grottes souterraines. Les grottes étaient des lieux sacrés pour les Mayas et sont assez impressionnants. Lorsque la visite est important d'aller toujours avec un guide, comme certains sont complexes et longues.

Puuc itinéraire

Une appréciation globale intéressante et variée de la civilisation maya vous attend à seulement 80 kilomètres (50 miles) au sud de Merida. Il est connu sous le nom (collines) Route Puuc. Cela inclut les sites de Uxmal, Kabbah, Sayil, X-Lapac, Labna et les grottes de Lol-Tun. Dans chacun de ces endroits pyramides mayas ont été sauvés, mais d'autres structures encore couvertes par la jungle prévaut et d'autres mauvaises herbes, telles qu'elles ont été trouvés par les premiers explorateurs et archéologues.

Uxmal

Uxmal, à 70 km au sud de Mérida, est l´héritage du style puuc et ses ornementations complexes. Le cuadrangulo de las Monjas décline quatre longs bâtiments habillés de frises aux motifs géométriques et des masques... A voir aussi, la Piramide del Adivino à la base ovale, le palacio del gobernador, un autel sacrificiel surmonté d´un magnifique jaguar. Panorama inoubliable sur l´ensemble du haut de la grande pirámide.

Kabah

Tout proche d´Uxmal, ce petit ensemble cérémoniel planté de citronniers abrite un chef-d´œuvre puuc: le Codz Poop. Petit édifice de pierre ocre dont les murs sont recouverts de plusieurs centaines de masques du dieu Chac. 

Valladolid

Est une ville-étape intéressante à faire avant ou après la visite des ruines de Chichen Itza qui sont à une quarantaine de kilomètres. La ville fut créée à l´époque coloniale et comprend aujourd´hui 55.000 habitants environ. C´est la ville la plus importante du yucatan après Merida. Elle est principalement célèbre pour avoir été un cadre important de la guerre des castes dans les années 1850.L´activité de la ville se concentre autour de la place principale, le Parque Francisco Canton Rosado, où l´on trouve hôtels, restaurants, et surtout de nombreuses boutiques d´artisanat.Face au parc, la cathédrale San Gervasio est d´un style original avec une façade flanquée de deux tours. Enfin, on peut aussi visiter dans cette même ville, l´église et le couvent de Sisal qui seraient parmi les plus anciens édifices chrétiens de la péninsule du Yucatan.

Grutas

Hotel Nacional Mérida

Grutas de Loltún

Dans cette région des plus arides, l´eau était un bien rare et précieux. Le dieu de la pluie, Chac, était sans aucun doute la plus vénérée des divinités mayas (ce qui explique sa représentation sur de nombreux sites. L´eau, les Mayas la trouvaient dans les cénotes, des lacs souterrains. Les grottes de Loltun sont un de ces réservoirs naturels que les mayas considéraient comme sacré et qui devint un lieu de culte. Les archéologues ont en effet retrouvé nombreuses peintures rupestres, offrandes et objets de culte dans le dédale de stalactites et stalagmites.

Plages

Hotel Nacional Mérida

L'état du Yucatan a environ 400 kilomètres de la propriété en face de la plage. Dans Merida, les plages les plus populaires sont CHELEM, Yucalpeten, Progrès, Chicxulub, Cocal Josefina, San Miguel, Uaymitun, San Benito, San Bruno (ces deux derniers ne sont pas vraiment les gens, mais si elles ont des signes), Telchac Puerto, San Crisanto et Dzilam Bravo.

Ria LagartosRia Lagartos est célèbre pour sa grande colonie de flamants roses et grande variété d'oiseaux. En bref, c'est un endroit idéal pour les amateurs d'oiseaux.Il est situé dans la biosphère de la réserve spéciale du même nom, au nord, sur la côte du Yucatan dans le golfe du Mexique, à l'est de l'Etat voisin du Quintana Roo. Il est un pittoresque village de pêcheurs avec ses maisons colorées en bois et ciment.La zone est protégée par le Semarnat afin de préserver sa grande diversité de la flore et de la faune, considérée si importante que, en 1986, a été enregistrée à l'Organisation des Nations Unies comme une zone humide d'importance internationale.

Hacienda itinérairePour passer une journée à explorer haciendas, commencer tôt dans le sud du matin de conduite à destination de Uman, suivant les indications pour Muna sur la route 261. Yaxcopoil est une ferme où le temps est encore debout. Au lieu de rénover les bâtiments, le propriétaire a tout simplement cessé de se détériorer. Ici, vous trouverez les grands salons et des chambres avec de hauts plafonds, sols en mosaïque d'origine, et meubles européens dans chaque chambre. Maya ne manquez pas le musée, avec ses étalages de poteries anciennes et des vestiges archéologiques trouvés dans les terres. Hacienda Temozon Dans le Sud vous sentir l'air frais et entendre les oiseaux Temozón, le plus somptueux de tous les domaines. L'entrée mène escaliers, devant les têtes de dauphins uniques vers la grande terrasse. Si vous avez faim, vous pouvez profiter d'un délicieux repas gastronomique à un prix raisonnable. Le service est impeccable, la nourriture exceptionnelle et le bruit occasionnel des oiseaux donne un sens exotique.

La Hacienda Ochil est à la fois un intérêt historique comme Yaxcopoil, mais avec le plaisir supplémentaire de plusieurs boutiques d'artisanat. Ici vous pouvez trouver des artisans qui enseignent aux jeunes de travailler dans le cuir, la pierre, le métal, le bois et le sisal. La Hacienda Teya a été rénové avec un restaurant moderne, assez grand pour accueillir des bus et des événements touristiques tels que les mariages.